L’architecture moderne, sur les chemins de la reconnaissance

Si elle acquiert progressivement ses lettres de noblesse, la route demeure encore longue avant que l’architecture moderne égale ses voisines sur les échelons de la reconnaissance patrimoniale. Vigilance fait mot d’ordre. Et quand bien même reconnue, l’actualité nous prouve bien souvent que son appropriation et sa protection ne vont pas toujours de soi. La sensibilisation quotidienne est essentielle ! Une tache à laquelle s’attèle Docomomo Quebec, un organisme sans but lucratif fondé en 1990 par un regroupement d’architectes, de professeurs et de praticiens militant pour la sauvegarde du complexe multifonctionnel Westmount Square, cet édifice moderne du célèbre Ludwig Mies van der Rohe construit en 1964-1869. Un premier combat qui sera suivi de plusieurs autres sur la liste des batailles menées en faveur de l’architecture moderne menacée. Des batailles qui ne seront pas toujours remportées comme le témoignent l’église Notre-Dame-de-Fatima ou le centre culturel du domaine de l’Estérel. À celles-ci s’ajoutent d’autres actions que mène Docomomo Québec : séminaires, conférences, colloques (notons à ce titre le 14ème colloque annuel de Docomomo International qui aura lieu du 6 au 9 septembre 2016 à Lisbonne avec pour thématique «Adaptive Re-use. The Modern Movement Towards the Future»), expositions, publications, etc. Des médiums qui sont autant d’outils visant la reconnaissance et l’appropriation de cette architecture confrontante et dépréciée car peu trop connue et comprise. Aujourd’hui, nous vous présentons deux de ces instructives publications ! Celles-ci seront mises en jeu lors de notre tirage le 23 mars 2016 !

 

1 . Patrimoine en devenir : L’architecture moderne du Québec (2012)

ACH003279328.1353128359.580x580

Mis en mots et en images respectivement par l’auteur France Vanlaethem, présidente fondatrice de Docomomo Québec, et par le photographe Michel Brunelle, ce livre présente une large sélection d’œuvres architecturales du XXe siècle, remarquables en de nombreux points. Témoins des efforts d’une modernisation accélérée par la Révolution tranquille, reflets de pensées expérimentales et revendicatrices, ces bâtiments résidentiels, administratifs, industriels, religieux ou culturels sont autant de repères marquant le territoire Québécois.

 

2 . La sauvegarde de l’architecture moderne (2014)

280x0_G3467_pn

Ce livre regroupe une trentaine de réflexions portant sur les défis que sont la documentation, la protection, la conservation et la mise en valeur de l’architecture moderne du XXe siècle. Faisant suite au colloque international de 2010 mené par l’École de Design et L’Institut du patrimoine de l’Université du Québec à Montréal, auteurs, gestionnaires, praticiens et chercheurs invités partagent ici leurs expériences et leurs expertises.

Laisser un commentaire