remerciements

La nouvelle programmation du Festival 2016 est annoncée !

Au cœur de l’ancienne station de pompage de Riverside et sous les feux des Forges de Montréal, vous avez été nombreux à vous présenter le 23 mars dernier pour assister au dévoilement de la programmation de la seconde édition du festival Vivre le Patrimoine ! Un beau témoignage de votre intérêt et de votre soutien, pour lesquels nous vous remercions chaleureusement ! Tel qu’annoncé, l’événement se tiendra cette année du 18 au 20 août 2016, à Montréal. Au programme de ces trois journées, figureront les nouvelles avenues du patrimoine – soit ce que nous considérons être quelques-unes des voies d’avenir à…

12795266_796913047118896_5253223559435907644_n

L’architecture moderne, sur les chemins de la reconnaissance

Si elle acquiert progressivement ses lettres de noblesse, la route demeure encore longue avant que l’architecture moderne égale ses voisines sur les échelons de la reconnaissance patrimoniale. Vigilance fait mot d’ordre. Et quand bien même reconnue, l’actualité nous prouve bien souvent que son appropriation et sa protection ne vont pas toujours de soi. La sensibilisation quotidienne est essentielle ! Une tache à laquelle s’attèle Docomomo Quebec, un organisme sans but lucratif fondé en 1990 par un regroupement d’architectes, de professeurs et de praticiens militant pour la sauvegarde du complexe multifonctionnel Westmount Square, cet édifice moderne du célèbre Ludwig Mies van der Rohe construit en…

mtl-hr-fest-52

Le Square Viger : entre rupture et nostalgie

L’heure est à l’audace, mais cela ne doit pas nécessairement se faire en rupture avec un esprit de conservation L’annonce a été faite. Après avoir couvert l’actualité patrimoniale de ce printemps 2015, le Square Viger se dessine, sous le trait des autorités municipales, un nouvel avenir en rupture avec son passé. Une nouvelle place publique remplacera l’aménagement de l’Agora conçu par le sculpteur Charles Daudelin, en continuité avec l’esprit de développement initié par la construction massive du CHUM. Ce lieu, mal-aimé comme bon nombre de gestes modernistes, sera t-il plus investi par les citoyens suite à sa nouvelle conception paysagère «…

new-city-gaz_-copie

La New City Gas Company

Quand la culture investit des murs industriels pour dessiner un avenir au patrimoine : un symbole de la prise de conscience collective du patrimoine de Griffintown ?  À quelques minutes du centre ville se situe la New City Gas, un complexe de six bâtiments de briques rouges, caractéristique de l’apogée industrielle que connut autrefois Montréal. « Lieu de naissance de la révolution de la lumière », selon les propos de Dinu Bumbaru, cette ancienne usine à gaz, reconvertie pour une partie à des fins évènementielles, est devenue aujourd’hui une icône du quartier industriel de Griffintown. Nourrie par des étapes plurielles et successives, la vie de ce…

griffintown-vue-aerienne-ville-de-montreal

Le quartier de Griffintown

Un ancien quartier industriel à l’identité singulière au coeur de l’actualité Aux abords du canal Lachine, le quartier de Griffintown se trouve ceinturé par l’autoroute Bonaventure et le chemin de fer du Canadien National, deux ruptures avec le reste de la ville montréalaise. Aujourd’hui en perpétuelle mouvance, la question de son devenir est sur toutes les lèvres. Pourquoi avons-nous choisi d’en faire le point de rassemblement de ce festival, abordant par des conférences, des visites guidées ou encore des marches urbaines ses multiples enjeux ? Notre réponse est la suivante : Jalon avant la modernité, cet ancien quartier industriel à l’identité singulière…

image-associc3a9e-rue-sherbrooke

La rue Sherbrooke

Une artère d’envergure au caractère hétéroclite Une étendue d’eau, voici ce qui bordait il y a de cela 10 000 ans la rue Sherbrooke. Aujourd’hui jalonnée d’histoire, elle porte les traces du développement et de la densification de Montréal. Bien éloignée de son rapport fluvial précédent, c’est maintenant le bas de la ville qu’elle surplombe sur une grande partie de son parcours. Devenue route provinciale, la rue Sherbrooke traverse la métropole d’Est en Ouest, partant de l’avenue Westminster (Montréal Ouest) pour se jeter 32 kilomètres plus loin dans la rue Notre-Dame Est (Bout-de-l’île). Voie de communication d’importance, elle fut dès le…

capture-d_c3a9cran-2015-07-12-c3a0-15-55-09

Nouvelle perspective pour la Tour Wellington

Une étape fut franchie le 8 juillet dernier : le maire de Montréal, M. Coderre, et le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, M. Dorais, ont en effet dévoilé au grand jour l’avenir de cette tour de béton blanc qui borde le canal Lachine depuis les années 1940. Petit rappel historique : Intrigante de par sa forme atypique, la tour d’aiguillage du CN est une des portes d’entrée du quartier de Griffintown. Ancien point de repère des trains et des bateaux qui affluaient alors en grand nombre sur le canal et ses abords, la tour est laissée à l’abandon depuis une dizaine d’années, tombant dans…

forge-cadieux-m-bc3a9rubc3a9

La Forge Cadieux

  Un bâtiment d’importance pour la lecture de l’histoire industrielle du faubourg des Récollets, préservé dans un environnement qui lui semble aujourd’hui bien étranger …  La petite forge Cadieux, qui s’élève modestement au 815 rue Saint Paul, fut construite en 1903. Elle remplace alors une première forge datant de 1886. En fonction jusqu’en 1982, elle participe aux heures de gloire de cet ancien faubourg montréalais localisé au sud de Griffintown et bien connu pour ses activités industrielles notamment métallurgiques (notons en effet qu’entre les 19e et 20e siècle, la moitié des industries en présence dans ce faubourg oeuvrait à la transformation des métaux). Mais,…

img_7080-modif

La fonderie Darling

Une continuité symbolique entre lieu de production et lieu de création.   Le bâtiment qui accueille aujourd’hui le centre artistique de la Fonderie Darling possède une histoire marquée par l’innovation et l’initiative, faisant de ce site une plaque tournante pour le développement du quartier dans lequel il s’insère. Déjà à ses débuts, lorsqu’il accueillait la fonderie Darling Brothers, la production de l’entreprise participait largement à la croissance industrielle de cet environnement urbain, forgeant petit à petit son identité ouvrière et métallurgique. Au tournant du 20e siècle, c’est la réhabilitation du site en un espace de création, de production et de diffusion artistique par le collectif Quartier Éphémère qui a initié…

artinthecityfeat

L’art comme stratégie de revitalisation?

Aujourd’hui, il est fréquent de voir d’anciens bâtiments industriels accueillir de nouvelles fonctions à caractère artistique. Cette compatibilité de programmation semble de vigueur : la morphologie de ces grands espaces, rendus désuets dans notre société en mouvance perpétuelle, s’accorde en effet particulièrement bien au besoin spatial de cette nouvelle vocation, tout en produisant un impact positif sur un secteur urbain souvent délaissé. Il en est ainsi des galeries d’art et des lofts de création, par exemple. Parmi de nombreux cas emblématiques, notamment celui de l’ancienne usine Caledonian Ironworks, dans Griffintown, que nous aurons l’occasion d’explorer au courant du Festival Vivre le Patrimoine! Montréal…