FESTIVAL 2017

 

LA TROISIÈME ÉDITION

DU FESTIVAL VIVRE LE PATRIMOINE !

EST LANCÉE 


Inscrivez-vous ici !   —-»   INSCRIPTION

Porté par le succès des deux premières éditions, le comité Vivre le patrimoine  a annoncé le 11 mai dernier la reconduite du festival Vivre le patrimoine ! pour une troisième édition. Celle-ci se déroulera du 18 au 19 août prochain, sur le site du Sault-au-Récollet, sous le thème des “Paysages collectifs”.

PROGRAMMATION

affiche-festival-event-2017


 

 

18528091_1078097212333810_1065637776329050344_nLe comité Vivre le patrimoine de 2017

Porté par le succès des deux premières éditions, le comité Vivre le patrimoine a annoncé le 11 mai dernier la reconduite du festival Vivre le patrimoine! pour une troisième édition. À l’heure des célébrations du 375e anniversaire de Montréal et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, nous avons choisi pour cette année 2017 d’explorer un site en marge des célébrations malgré un potentiel conséquent. Et pour cause, il s’agit d’un site:

  • possédant une charge historique conséquente, directement à la fondation de la ville de Montréal
  • aux caractéristiques patrimoniales variées et complémentaires (naturelles, historiques, urbaines, architecturales, etc)
  • révélant des problématiques actuelles avec pour défi majeur la nécessité de conjuguer préservation du patrimoine et développement urbain
  • porté par de nombreuses initiatives citoyennes et gouvernementales, notamment l’inscription du site sur la liste indicative du Canada pour le patrimoine mondial de l’UNESCO
  • suscitant finalement l’intérêt de la députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, qui a récemment exprimé son désir de faire de ce site «un lieu national historique»

Le Sault-au-Récollet : un site emblématique

Localisé au nord de l’île de Montréal, le Sault-au-Récollet longe la Rivière-des-Prairies. Il est traversé par l’un des tracés fondateurs de la ville de Montréal, soit l’actuel boulevard Gouin. Ce site accueille la seule église du Régime français subsistant encore sur le territoire, l’Église de la Visitation de la Bienheureuse-Vierge-Marie.

De missions évangélistes à site industriel, de terres agricoles aux grands projets d’aménagement, l’identité changeante du Sault-au-Récollet a bouleversé au fil du temps ses aspects naturels et culturels d’origine et son caractère villageois du 18e. Parcouru d’histoires et de fractures, le site est animé depuis les années 1970 par une mobilisation citoyenne accrue aux actifs conséquents tels que le classement de l’église de la visitation (1974), l’inauguration du Parc régional de l’Ile-de-la-Visitation (1983) ou encore la constitution du site patrimonial du Sault-au-Récollet (1992).

Aujourd’hui, les terres du Sault-au-Récollet sont encore le théâtre de développements urbains, révélant le difficile maintien de ses caractéristiques patrimoniales alors fragilisées. Plusieurs problématiques se posent alors quant à la saine gestion de ce site patrimonial. En effet comment trouver et établir le juste équilibre entre conservation et modernisation ?

Un enjeu conséquent à explorer !


Le Sault-au-Récollet : Paysages collectifs

L’édition 2017 de Vivre le patrimoine s’ancre dans ce territoire et son actualité et propose d’explorer celui-ci à travers la pluralité des paysages qu’il reflète et qui le caractérisent.

Parce que la notion de paysage peut être appréhendée, vécue et interprétée de bien des façons, mêlant des considérations sociales, culturelles, écologiques, historiques ou encore esthétiques, nous avons choisi d’explorer cette richesse de sens à travers trois thématiques, confrontant perceptions passés, présentes et futures.


Les thématiques de la troisième édition

  • Raviver les mémoires…  (renvoyant à des perceptions inspirées/issues du passé) … afin de : 
    • Connaître, découvrir ou redécouvrir le site, son histoire et ses multiples composantes en faisant émerger les mémoires multiples qu’il recèle;
    • Souligner l’importance du site à l’échelle de l’île de Montréal.
  • Réunir les regards… (renvoyant à des perceptions actuelles) … afin de :
    • Révéler la diversité des points de vue des acteurs, leur confrontation, leur rapprochement et leur complémentarité;
    • Sensibiliser les participants à la diversité des regards et à la pluralité des paysages perçus et vécus sur le site.
  • Construire de nouveaux horizons… (qui renvoient à des projections futures)
    • … pour construire ensemble un projet commun issu des perceptions et des besoins des acteurs.

Cette troisième édition souhaite marquer un tournant pour le festival Vivre le patrimoine. À cet effet, en plus d’identifier les composantes importantes du site, et d’en définir les valeurs associées, le comité organisateur souhaite induire une pérennité dans le projet développé collectivement, afin de faire de cet évènement inclusif et itératif un point de départ pour de nouvelles pistes d’intervention, de conservation et de mise en valeur.

 

Restez attentif !

Le comité est en route et vous réserve quelques surprises :)